Goule

Un être répugnant et bestial se nourrissant de cadavres.

Description:

Les Goules sont des créatures voûtées et répugnantes au corps brisé et déformé. Leur peau est couverte de taches, de boutons et de crasse, leurs yeux animés d’une lueur de démence et d’une une rage inhumaine. Leur bouche tordue révèle des dents aiguës tachées par le sang qu’elles n’hésitent pas à limer pour mieux déchirer les chairs de leurs proies. Elles se vêtent de haillons arrachés à leurs victimes et manient des armes volées ou façonnées à partir des reliefs de leurs ignobles festins. Elles n’ont toutefois aucunement besoin d’arme, car leurs mains et leurs doigts sont solides et durs, leurs ongles se muant en longues griffes robustes et crasseuses, effilées et couvertes des immondices du tombeau. La moindre égratignure s’infecte rapidement et risque d’emporter sa victime. De plus, leur régime quotidien de viande avariée les a rendues très résistantes à la douleur et aux privations. Les Goules sont pourvues d’une intelligence animale, mais celle-ci est en conflit permanent avec leur insatiable faim de chair.

Pire encore, leur esprit prend le même chemin, se dégradant sensiblement, les plongeant dans un état bestial et frénétique. Plus ils ingèrent de chair, plus ils en veulent, jusqu’à ce que leur corps et leur esprit ne soient plus animés que par une envie : ingurgiter des cadavres et ronger des os.

Bio:

Dans le Vieux Monde, la faim est un problème récurrent, et tellement d’hommes frôlent la mort qu’ils commettent le péché ultime en se nourrissant de la chair de leurs pairs. Quelle qu’en soit la raison, Morr a fixé une règle inaliénable : ceux qui mangent de la chair humaine sont à jamais maudits et rejoignent les rangs des Goules.

Les Goules ne sont pas à proprement parler des morts-vivants, mais elles sentent la magie noire qui entoure les plus puissants seigneurs de la non-vie. Elles sont donc attirées vers les Vampires et les Nécromanciens comme des papillons de nuit par une lanterne, et leur nouveau maître a tôt fait de soumettre leur faible volonté. Elles iront au combat en suivant un simple ordre mental d’un Vampire, mais même les plus grosses d’entre elles restent des créatures qui s’enfuiront si elles font face à des adversaires déterminés.

Source : Bibliothèque Impériale

Goule

Boire et déboires au Reïkland Nergaal Nergaal