Boire et déboires au Reïkland

En route pour Karak Azgaraz : Un voyage attendu.

Thalin à promis de rendre le marteau de Korden, le forgeron du pavillon Grünewald à ses légitimes propriétaires et votre seule piste est KARAK AZGARAZ, le fort des haches sans peur, d’où il était originaire selon soeur Sonja.

C’est aussi la destination que veut prendre Leoric car son maître lui à confié une tâche singulière à accomplir à la forteresse. Bien sur c’est une corvée mais le vieux mage ne lui donnera jamais son titre de sorcier sans cela.

Edda, toujours plus curieuse, ne serait pas contre en apprendre d’avantage sur le peuple frère de l’Empire. Les grands maîtres du savoir nains sont réputés.

Pour nos deux derniers compagnons, Ecthelion et Argnok, c’est un choix beaucoup moins simple, un elfe des bois ne sera probablement pas très bien accueilli et encore moins un tueur. Malgré tout la proximité de KARAK AZGARAZ avec le Reïkland en à fait une plaque tournante de l’économie locale et les nains gris sont réputés plus “chaleureux” ….

L’hiver s’installe rapidement sur l’Empire, et il sera bientôt trop difficile de franchir la passe de la passe de la Dame Grise menant à KARAK AZGARAZ, il est temps de partir.

karak_azgaraz.jpg

Comments

Nergaal Nergaal

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.